Laurent Alexandre : « Les élites ne veulent pas partager l’intelligence »

Laurent Alexandre, vêtu d'une chemise bleue
La Guerre des intelligences (éd. JC Lattès)

Le 28 mars dernier, Elon Musk annonce le lancement de Neuralink. Objectif : créer des interfaces hommes-machines pour augmenter nos cerveaux, condamnés à terme, selon le patron de Tesla et SpaceX, par le « démon » de l’intelligence artificielle. Pour Laurent Alexandre, les progrès récents réalisés en matière d’intelligence artificielle nous ont carrément fait entrer en guerre, et il est temps pour nos cerveaux biologiques de résister. Tout repose, d’après le « docteur Alexandre », sur les épaules d’une institution, l’école. Car selon lui, le danger n’est pas que l’intelligence artificielle dépasse l’homme, mais bien qu’elle en dépasse certains beaucoup plus que d’autres. De la « guerre technologique » à l’eugénisme en passant par le dépassement du QI comme outil de mesure de l’intelligence, Laurent Alexandre a explicité, pour Usbek & Rica, sa vision du futur.

Usbek & Rica : La « guerre » des intelligences a commencé, dites-vous. Pourquoi avoir choisi ce terme de « guerre », que vous utilisez tout au long du livre ?

Laurent Alexandre : L’intelligence, c’est la clé de tous les pouvoirs, donc par définition l’intelligence va être un instrument de guerre, à l’échelle individuelle, entre les individus, à l’échelle des entreprises et des Etats, on en voit entre le bloc Chine + BATX versus Washington + GAFA. [Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi sont considérés comme les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple ) chinois, ndlr]. Il n’y a que l’Europe qui pense que nous ne sommes pas en guerre technologique. Derrière notre vassalisation technologique, on va devenir un nain géopolitique, ça, j’en suis profondément persuadé. On imagine que sous prétexte qu’on est petits et qu’on ne dépense pas pour l’armée, on est protégés de la guerre. C’est délirant. L’Europe délire. On délire. On est nuls en militaire, on n’a pas d’armée, on n’a pas de GAFA, on n’a pas de BATX mais personne ne va nous attaquer parce qu’on est des gentils canards et tout le monde nous aime, d’ailleurs les Chinois vont bientôt dire « on va partager l’IA avec les Français et les Allemands, ils sont tellement gentils »…

Lire l’entrevue en totalité sur Usbek & Rica

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s