Violences faites aux femmes : Emmanuel Macron souhaite un meilleur contrôle de la pornographie

Le mot de M. Menier : Jupiter ne fait pas dans la dentelle! et je respecte ça… alors, va y oblige les FAI à bloqué tout contenu pornographique par un code d’accès parental remis au souscripteur de la ligne! et ne me parlez pas de contraintes techniques, et oui ce ne sera pas parfait… mais limitera grandement l’accès libre et responsabilisera tout le monde… et si toutefois dans l’embarras, tu doit trancher entre liberté, usage de la vie privée et protection de l’enfance… tranche! nous autres vous observons.

Argumentaire de merde dans cette article!!! l’ombre de bergé y plane. Par William Audureau et Damien Leloup 


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/

C’est l’un des points sur lesquels Emmanuel Macron s’est montré à la fois le plus véhément, mais le moins précis. Très critique sur le développement de la pornographie, facilité par l’explosion du Web, il a longuement insisté sur le fait que ces contenus devaient être chassés des établissements scolaires, et que parents comme enseignants devaient être davantage sensibilisés au sujet.

Ce qu’il a dit : « Unissant mondes virtuels, stéréotypes, domination et violence, la pornographie a trouvé grâce aux outils numériques un droit de cité dans nos écoles. Nous devons prendre à bras-le-corps ce phénomène que nous avons trop longtemps refusé de voir. Une opération de sensibilisation des parents sera donc lancée à la prochaine rentrée. (…) La pornographie a franchi la porte des établissements scolaires comme naguère l’alcool ou la drogue. »

Cependant, la pornographie et sa consultation par des mineurs sont loin d’être un sujet uniquement scolaire : sa diffusion et a fortiori sa consultation ne se font pas spécifiquement à l’école. La diffusion de contenus pornographiques à destination des mineurs est déjà interdite par la loi, même si dans les faits les textes ne sont pas appliqués ou très peu.

Le gouvernement de François Hollande avait d’ailleurs évoqué, en mars, un projet de blocage des sites Web pornographiques. Il se heurtait à d’importantes contraintes techniques et légales, et à l’absence de solutions réellement efficaces(bla bla bla). Plusieurs pays, et notamment les États-Unis, ont à la fin des années 1990 tenté sans succès d’imposer aux sites pornographiques de demander un numéro de carte bancaire. Une demande vivement combattue par l’industrie de la pornographie, mais aussi par les associations de défense de la vie privée qui estimaient que cela revenait à demander une preuve d’identité.

Seuls les pays qui pratiquent une censure de masse du Web – dont la Chine, où les sites pornographiques sont globalement interdits, y compris pour les adultes – sont parvenus à bloquer largement l’accès à ces sites.

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s