Keny Arkana – Lejos

Pffiiouuu, cet album de rap! aie aie aie… merde O_o j’pensait plus que c’était possible ça!!! j’pensait plus savoir danser sur MA bonne vibes … kasded artémis, appelle moi neptune, des barres de rires j’te jure!!! allez tchuss.



J’peux pas oublier qu’j’arrive de loin
Plus loin encore que nos virées
Personne n’aurait parié qu’j’arrive vivante à ma majorité
J’ai survécu au cachot, à vos drogues, à votre autorité
J’m’en sors pas trop brisée, paix à tous ceux qui nous ont quittés
J’ai l’mal de vivre, le coeur coincé dans l’passé
J’parle à mes absents en larmes, les souvenirs entassés
Une lame plantée dans l’abcès
Faut qu’j’trouve la paix avant d’clamser
Pieds nus, j’cours sur des brasiers 
Ma plume défie vos gratte-ciels
J’connais l’instinct de sacrifice POW
Fuck tous vos artifices POW
S’voiler la face, c’est pas du pacifisme POW
Chaque guerre est fratricide
Activiste, le monde est glauque
Wesh vas-y atterris
Tout l’monde veut acquérir
Donc s’y attacher, moi je n’pense qu’à guérir

J’me casse en pleine nature, appelle-moi Artémis OH
Insupportable comme un chemtrail OoH

comme un chien de paille Mon âme est triste
J’manie l’éclair, car de la foudre j’ai la maîtrise
La vie est brève, ma rime est claire, y’a zéro place pour ta traitrise

POW POW POW

Llegamos de tan lejos
En todos sentidos, tan lejos
En silencio llevamos una fuerza
Tan lejos, cada uno tiene la carga de su camino

Même si l’eau a coulé sous les ponts
Ou qu’les ponts soient passés à l’eau
J’garde mon lien personnel avec dedans et avec là-haut
Gosses des ruelles, citoyenne du monde je casse les barreaux
Fille spirituelle del su commandante Galeano
Corazón zapatista
En vivo del barrio
Epoca salida de la pinche poca del diablo
Humanos todos hermanos
Ni maestro, ni esclavo

Cantando la luz en las ruinas de un mundo quemado
lejos

De lo que extraño j’déstabilise les scénarios
Imprévisible comme la vie, choquée de la bêtise des fachos
Ma plume a touché en plein cœur
Sans les télés, ni les radios
Insensible à leurs boycotts, à leur sistema pesado
Cher public, ensemble on a niqué l’industrie
Pas besoin de leurs médias, pour faire vivre la musique
Qui a tué l’rap, noyé au fond d’un jacuzzi

J’ai choisi l’mic et pas l’Uzi pour tirer sur lois abusives

POW POW POOWW

Llegamos de tan lejos
En todos sentidos, tan lejos
En silencio llevamos una fuerza
Tan lejos, cada uno tiene la carga de su camino


– Ptite trompette victorieuse, pour clôturé ce rythme paisible –

Muchas gracias Arkana

DA2VoLmXYAEUg4Y.jpg
L’esquisse 3 – Paru le 2 juin 2017
Il n’y à aucun morceaux à jeter dans cet opus !!! buy it
Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s