Réforme du compte pénibilité, marche ou crève…

Fin mars, devant le Medef, Emmanuel Macron, alors candidat, avait promis de retirer le mot de « pénibilité » du compte à points, disant ne pas « aimer le terme » parce qu’il « induit que le travail est une douleur ».

Travailler toute une vie durant « enfin, pour les plus docile », pour juste pouvoir se nourrir et se loger, sans pouvoir garantir un tant soit peu son avenir pécunier, ce n’est pas un travail mais de l’esclavagisme, ce n’est pas une douleur, mais une vraie, une intense torture.

Entré en vigueur par étapes depuis 2015, le compte pénibilité permet aux salariés du privé occupant un poste pénible de cumuler des points afin de partir plus tôt à la retraite, se former ou travailler à temps partiel sans perte de salaire.

Quoique rebaptisé, il sera maintenu tel quel (dans un premier temps! tout au moins…) pour six critères, travail de nuit, répétitif, en horaires alternants ou en milieu hyperbare, ainsi que le bruit et les températures extrêmes.

En revanche, pour quatre autres critères, les plus décriés par le patronat -qui les jugeait « inapplicables » au motif qu’ils sont difficilement mesurables, les règles sont modifiées: la manutention de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques et les risques chimiques, sortiront du compte à points.

Toutefois dans un élan de générosité…

Les employés exposés à ces risques-là pourront encore bénéficier d’un départ anticipé à la retraite, mais seulement quand « une maladie professionnelle a été reconnue » et quand « le taux d’incapacité permanente excède 10% », selon la lettre du Premier ministre.

martinez-macron
Le banquier vient d’enculer son client partenaire !

  • une insulte !?
  • noooon, on a dépassé ce stade…
  • c’est vrai non, faudrait pas que les gueux ait l’opportunité de transmettre à leurs progénitures autres choses que leurs médiocres patrimoines (au sens large!), après études nous vous confirmons en effet que cela fait désordre.
  • Menier Mustapha vous salue bien bas.
Publicités

Une réflexion sur “Réforme du compte pénibilité, marche ou crève…

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s