Dossier : « Non à Macron ! » – Pourquoi je ne voterai pas Macron

Publicités

6 réflexions sur “Dossier : « Non à Macron ! » – Pourquoi je ne voterai pas Macron

  1. Macron C’est un trojan pour nous éliminé tous nous les petits travailleurs , car en faisant parvenir en masse des travailleurs étrangers pour renflouer nos contrats en fin de vie avec la lois laconnerie écrit par lui même , pire depuis que mon patron me prends une assurance complémentaire j’ai jamais été aussi mal assuré encore une lois macron c’est juste pour nous mettre tous en précarité et dans l’insécurité car la on est plus individuel à notre choix de l’assurance ( c’est quoi ces assurances imposé par notre employeur jamais entendu parlé à croire qu’ils ont ouvert leur bureau le jours de la lois , il y aurait des intérêts cacher à la gouvernance cela m’ettonnerai pas ) . On en as marre et c’est pour cela que je voterai contre ce système et voterai une sortie de l’Europe. A oui t’inquiète pas macron personne ne viendra te prendre ta vieille elle est périmé.

    J'aime

  2. Victoire de Frankenstein

    Oyez les gens ! L’écœurant spectacle de la course républicaine aux bonnes places. La monarchie gaulliste se transforme en un gigantesque bureau d’aide sociale au reclassement des vieux partis de l’oppression et de l’exploitation. France-Europe-TAFTA a réussi à vendre son poulain en chocolat à des clients qui semblent plutôt contents de leur nouveau produit. Mi-Morhange, il rend la peau ridée des vieux bébés, douce et lisse et mi-Médiator, il dégraisse son bœuf des pieds à la tête. Ce panneau en marche nous est offert par l’union des équarrisseurs, bien décidée à transformer la France, comme on le fait pour la viande estampillée UE. Pour nous, les Insoumis et autres édentés et karchérisés, rien n’a changé. Contre les pus et repus, la lutte continue. Et donc la première chose à faire, principe de précaution élémentaire, ne pas s’accoquiner avec eux, en imaginant sauver la France du pire. Ce serait les sauver eux d’abord. Eux le pire qui, déréglant les conditions de vie et de travail de millions d’entre nous, ont fait aimer Le Pire. Et ce serait aussi et surtout admettre que nous ne nous sommes pas l’alternative politique à leur politique de déclin programmé des acquis sociaux, comme ils disent, avec un mépris de classe qui se rengorge de leur mérite, figurons-nous, qu’ils font dix, cent, mille journées et plus en une, et un culot à faire pâlir bien des dictateurs. La seule force sociale neuve, en réalité, c’est nous, qui n’avons pas à faire du sentiment et à s’inquiéter de la pauvre biquette en marche pour affronter le loup national. Il ne fait aucun doute que Printemps-tue-mouches le désodorisant sans odeur va l’emporter contre le lourd entêtant Parfum d’Indochine. Aussi convient-il que sa victoire soit courte, car il importe du point de vue de la confiance politique acquise, que la créature des marchés ne bénéficie que de l’apport cahuzaco-filloniste et qu’il ne puisse pas s’enorgueillir d’un résultat volé à coups d’attentats et d’anticommunisme primaire.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s