Pédocriminalité à l’école : un prof envoyait des sextos à un élève de 12 ans !

sms-salaces-a-son-eleve-photo-d-illustration-flickr-jeff-turner-1484837956


Que penser de cette condamnation à deux ans de prison avec sursis pour « corruption de mineur » de ce professeur qui a harcelé avec des sextos son élève de 12 ans, 4 mois durant ? Que fait Najat Vallaud-Belkacem ? Pourquoi la justice laisse-t-elle en liberté un prédateur sexuel qui va certainement récidiver et passer à l’acte, c’est évident ?!! Pourquoi les médias ne font-ils pas un tintamarre autour de cette affaire et sur le nombre extraordinaire de pédophiles infestant l’éducation nationale ?


Un professeur de Castres a été condamné mercredi à deux ans de prison avec sursis pour « corruption de mineur ».

Il avait harcelé un élève de 12 ans avec des SMS salaces pendant quatre mois avant d’être dénoncé par le collégien.

Un jeune garçon, élève de 6e, âgé de 12 ans au moment des faits, a été harcelé par son prof via des SMS salaces pendant quatre mois, selon La Dépêche du Midi.

L’affaire remonte à 2014 et a eu lieu au collège Jean-Monnet de Castres, dans le Tarn. L’enseignant en histoire-géographie, aujourd’hui âgé de 46 ans, a été jugé mercredi devant le tribunal correctionnel pour « corruption de mineur ». Divorcé et père de trois enfants, il a refait sa vie avec une nouvelle compagne depuis.

Avec des photos

Les SMS à connotation sexuelle étaient parfois accompagnés d’une photo. Des mails ont suivi, puis des invitations, refusées par le garçon, à se rejoindre via une caméra devant Skype. Le collégien a esquivé pendant plusieurs semaines son harceleur, avant d’oser se confier à une amie puis aux responsables de l’établissement.

Le professeur a été condamné à deux ans de prison avec sursis assortis d’un suivi socio-psychologique de cinq ans avec obligation de soins. Il a été radié de l’Éducation nationale après la découverte des faits.

L’enquête a établi qu’il était accro aux réseaux sociaux et aux « tchats » en direct à caractère sexuel avec des inconnus adultes, hommes ou femmes. Il fréquentait aussi certains sites pédophiles.

Il est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels et interdit d’exercer pendant une décennie un métier en relation avec les mineurs. Et bien sûr, il ne doit pas entrer en contact avec sa jeune victime, qui fait aujourd’hui l’objet d’un […]

Le Dauphiné

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s