Les chauffeurs professionnels de New York ont les voitures autonomes dans le collimateur

Les voitures autonomes deviennent de plus en plus une réalité, surtout aux États-Unis. Mais à New York, les chauffeurs professionnels (taxis, Uber, chauffeurs-livreurs…) voient d’un très mauvais œil la démocratisation de cette technologie, au point de vouloir la bannir de leur ville.

NYC

Les voitures autonomes indésirables

CNN rapporte en effet que The Upstate Transportation Association, une association de chauffeurs professionnels de New York, milite pour que la ville interdise purement et simplement l’utilisation des voitures autonomes dans la Grosse Pomme. Une interdiction qui courrait sur les cinquante prochaines années.

L’association souligne que la banalisation des voitures autonomes causerait des dommages économiques importants dans la profession, et dans la ville en général. Les professionnels de la route seraient en effet tous simplement remplacés et mis au chômage.

Une demande réalisée alors que la ville de New York caresse les entreprises de transport dans le sens du poil. Par exemple, l’État songerait à autoriser les VTC (Uber et Lyft en tête) dans tout l’état, et plus seulement dans sa plus grande ville, ce qui permettrait la création de 13 000 emplois. L’association veut s’assurer que ces emplois ne seront pas en péril avant même leur création.

Pourtant, l’État de New York fait pour l’instant la sourde oreille à l’Upstate Transportation Association, mais cette dernière a le soutien d’une autre organisation : The Independent Drivers Guild, composée de 45 000 chauffeurs professionnels.

Aller contre le futur ?

La question des voitures autonomes est brûlante aux États-Unis. Si la chose coince à New York, la Californie est elle pleinement entrée dans la danse. Par exemple, les Uber autonomes font désormais partie du paysage à San Francisco.

Voiture autonome Uber à San Francisco

Et les constructeurs sont sur le pied de guerre concernant le développement des voitures autonomes, comme Ford, très impliqué. Mais il n’y a pas que les constructeurs automobiles qui visent le marché.

Nvidia est lui aussi très impliqué avec la technologie Drive PX2. Une technologie utilisée par différents constructeurs comme Tesla, Mercedes ou même Ford et qui permet aux véhicules de circuler sans que le chauffeur ait à conduire. Une technologie qui vient d’être approuvée par les autorités californiennes. Autant d’avancées technologiques qui inquiètent sérieusement la profession des chauffeurs.

Par Pierre, le 18 janvier 2017
Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s