Ça chauffe entre les USA et la Chine/Russie alors que Trump n’est pas encore président

bunker datant de la guerre froide

Après le candidat à la présidentielle qui avait promis de « drainer le marécage », puis qui nomme des créatures de ces mêmes marécages, et que l’on annonçait comme un isolationniste qui allait permettre de détendre les tensions géopolitiques grandissantes à travers la planète, les relations bilatérales américaines avec la Russie mais surtout la Chine se détériorent alors que Donald Trump n’a même pas encore pris ses quartiers à la Maison Blanche.

Si nous préférons encore attendre les actes, ceux-ci étant plus importants que les paroles, la présidence de Trump s’annonce être une arnaque de la même ampleur que celle d’Obama. D’un point de vue français ou européen pour la paix et le multilatéralisme, le milliardaire américain semblait être un meilleur choix que la va-t-en-guerre Clinton. Mais au vu des déclarations du futur secrétaire d’État Rex Tillerson, qui a déclaré ceci durant son audition, il est légitime d’en douter :

« Nous allons devoir envoyer un signal fort à la Chine. Tout d’abord, la construction des îles artificielles doit s’arrêter, ensuite l’accès aux îles existantes ne sera pas permis. »

Malcolm Davis, analyste senior à l’Australian Strategic Policy Institute de Canberra, a déclaré à Bloomberg : « Il s’agit d’une remarque débridée tel un tweet, qui met de l’huile sur le feu et pourrait faire dégénérer les choses. À part déclarer la guerre à la Chine, les Américains ne peuvent rien y faire. » Pour rappel, les Chinois avaient déjà bondi lorsque Trump a déclaré qu’il fallait remettre en question le principe même d’une seule Chine.

La Russie en prend également pour son grade via le Général Mattis

Hier, c’était au tour du Général Mattis, choisi par la colombe Trump pour prendre la tête de la Défense, de s’attaquer cette fois à la Russie en déclarant « qu’elle est la menace principale pour la sécurité américaine ». Un néoconservateur n’aurait pas fait mieux. La Russie est plus dangereuse que les groupes terroristes qui sèment la mort à travers le monde, selon « Mad Dog », qui n’aura jamais aussi bien porté son nom. Il a également épinglé la Chine pour son action en Mer de Chine du Sud. Trump devrait rencontrer Poutine en Islande prochainement… pour clarifier notamment ces déclarations ?

L’administration Trump est-elle en train de créer un nouvel « axe du mal » ? Cela y ressemble. Car nous voyons mal comment ces deux figures majeures de la future équipe de Trump pourraient se fendre de telles déclarations pour plaire à leur auditoire (il s’agit d’auditions préliminaires à leur nomination officielle) et ensuite faire marche arrière. Ces tensions géopolitiques devraient se multiplier tout au long de 2017 et profiter aux métaux précieux au gré des tweets de Trump et des déclarations fracassantes de son équipe.

Sources : ZeroHedge ici et ici

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s