Aux Etats-Unis, les minorités craignent une nouvelle vague de haine

Afficher l'image d'origine


Musulmans, Noirs ou Latinos : les minorités se sont souvent senties attaquées par les propos de Donald Trump durant la campagne présidentielle. Selon un rapport du FBI, en 2015, les actes anti-musulmans ont connu une hausse de 67 % par rapport à l’année précédente, leur plus haut niveau depuis les attaques terroristes du 11-Septembre 2001. Dans les jours qui ont suivi l’élection de Donald Trump, le Michigan a connu un accroissement d’incidents haineux. A l’approche de l’investiture, la tension est retombée. Mais certains craignent une nouvelle vague d’incidents.

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s