Fermer

La retransmission en direct du procès de Kim Dotcom c’est aujourd’hui

Depuis 2012, Kim Dotcom est sous le joug de la justice américaine. Toujours installé en Nouvelle Zélande, le créateur de feu Megaupload sera aujourd’hui fixé sur son extradition lors d’une audience que vous pourrez suivre en direct.

ajyrnufceaasgul_jpg-large-4f1f0e7-intro

En effet, la justice néo-zélandaise a autorisé la diffusion en direct sur Internet de cette audience capitale.

Des règles strictes

Plus tard dans la journée, donc, il sera possible de suivre la séance via un lien fourni par Kim Dotcom. Le businessman allemand s’est battu pour obtenir cette autorisation, qu’il a obtenue à condition de respecter des règles strictes. Le matériel et le cameraman devront être professionnels.

De même, le procès sera retransmis avec un différé de 20 minutes. La raison est évidente. Le juge ne souhaite pas que des éléments confidentiels puissent se retrouver sur la toile. Ainsi, une équipe se chargera de purger le contenu sensible si contenu sensible il y a. Dernière condition : la vidéo devra être supprimée à la fin du procès.

Un streaming pour la transparence

Dotcom a plaidé pour diffuser un streaming live de son procès auprès du juge. L’entrepreneur allemand a avancé que, du fait de son affaire ultra médiatisée à travers le monde entier, le public avait besoin de savoir comment allait se passer le procès et de suivre son audience.

De plus, cette restransmission permettra d’éviter les errances, selon lui, ainsi que d’éventuelles pressions. Le monde sera témoin et aucun coup fourré ne pourra donc être entreprit, selon un Dotcom qui se méfie énormément de la justice américaine. Une justice américaine qui a d’ailleurs protesté contre une diffusion en streaming.

Une audience capitale

Kim Dotcom, Kim Schmitz de son vrai nom, risque gros lors de son procès. En effet, il pourrait se voir extradé vers le pays de l’Oncle Sam, qui se montrera beaucoup moins clément que la justice néo-zélandaise. Aux Etats-Unis, il pourrait se voir privé de sa liberté, de ses fonds et surtout de ses nouveaux projets en étant lourdement condamné pour piratage.

Dotcom est sur le fil depuis 2012 avec son arrestation très médiatisée par les forces spéciales dans sa propriété d’Auckland. Néanmoins, il n’a pas chômé ces quatre dernières années, sortant de nouvelles plate-forme, comme Mega, se lançant en politique et même un album. Ouais, un album. On vous laisse « apprécier ».

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Revenir en haut
%d blogueurs aiment cette page :