Chevalier (sans monture) tricoteur sans reproche ! par LBE

 Le Bouc Émissaire - Source : Blog LBE

52057196


Histoire_ParjureAu grand « détricoteur du roman national algérien » qu’est Alain Soral, lui qui propose des solutions aux autres qu’il devrait en réalité appliquer à lui-même. Ce chantre du mensonge, de la falsification et du parjure devrait lire ce résumé de ce qu’il appelle les bienfaits de la colonisation et ensuite la fermer à tout jamais comme le répétait à l’époque de sa gloire l’escroc Dieudonné.

« Entre 1830 et 1871, la population algérienne a chuté de plus de 30 % au point où les effets conjugués des massacres et des épidémies laissaient présager sa disparition probable. « Le peuple arabe » écrit le grand démographe Ricoux, « tend à disparaître d’une manière régulière et rapide ». Pour installer 270.000 colons entre 1830 et 1871, il aura fallu détruire 1.2 million d’Algériens, soit 5 Algériens morts pour un colon vivant. Comment dès lors qualifier ce processus long, meurtrier qui tue et crée les conditions propices à la mort ».

République maçonnique française, état imposteur d’Israël même combat ! En complément, je conseille à ceux qui sont encore dans le paradigme de l’Arabe colonisé, incapable de vivre sans son ancien maître, de lire le livre « Histoire d’un parjure ». Il ne s’agit dans cet ouvrage que d’informations et de citations issues de la presse française de l’époque et de paroles d’hommes politiques et militaires directement impliqués dans la conquête de l’Algérie.

Aux soraliens et autres « détricoteurs de roman national », vous remettez en doute les versions officielles de nombreux événements historiques, mais bizarrement jamais celui de la colonisation en Algérie. Y aurait-il un gène d’hypocrisie qui sommeille en vous ?

« La guerre, c’est des gens qui s’entretuent et ne se connaissent pas, au profit de gens qui eux se connaissent très bien mais ne s’entretueront jamais ».

Critique du livre « Histoire d’un parjure ».

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s