Xi Jinping : la Chine s’oppose à la monopolisation de la gouvernance mondiale

Le Mot de Mustapha Menier… Parlent pas souvent les Chinois dommage!


Afficher l'image d'origineXinhua | 02.07.2016 09h40

L’ordre mondial ne doit pas être décidé par un ou quelques pays, mais par un large consensus international, a déclaré vendredi Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

« Il revient aux peuples de tous les pays de décider via des consultations quel ordre international et quel système de gouvernance mondiale peuvent bénéficier au monde et aux peuples de l’ensemble des nations », a noté M. Xi lors d’un rassemblement célébrant le 95e anniversaire de la fondation du PCC.

La Chine participera activement à la construction du système de gouvernance mondiale et s’efforcera de contribuer par sa sagesse à l’amélioration de la gouvernance mondiale, a promis M. Xi.

« La Chine oeuvrera avec les peuples de tous les pays du monde pour pousser l’ordre international et le système de gouvernance mondiale dans une direction plus juste et raisonnable », a-t-il ajouté.

La Chine conseille aux peuples de tous les pays de s’unir pour transformer la pression en pouvoir et les risques en opportunités et pour remplacer la confrontation par la coopération et les monopoles par des accords gagnant-gagnant, a-t-il indiqué.

La Chine suivra toujours la voie du développement pacifique et la politique d’ouverture avec des bénéfices mutuels et des accords gagnant-gagnant, a-t-il ajouté.

L’objectif de la politique étrangère de la Chine est de sauvegarder la paix mondiale et promouvoir le développement commun, a-t-il indiqué.

« La Chine est prête à élargir les intérêts communs avec les autres pays, à établir un nouveau type de relations internationales, avec la coopération et les bénéfices mutuels comme valeurs fondamentales », a-t-il souligné.

Le président a mis l’accent sur le développement chinois d’un modèle de coopération internationale plus global, tel que les initiatives « la Ceinture et la Route ».

« Nous n’agrandissons pas notre sphère d’influence, mais soutenons le développement mutuel de tous les pays. Nous ne sommes pas en train de construire une arrière-cour, mais un jardin public pour tous les pays », a-t-il déclaré.

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s