Pour le célèbre psychiatre Boris Cyrulnik, le bac est « tragique », « terrifiant » et « cruel ».

Et il vaudrait mieux envoyer les jeunes en voyage plutôt que de les forcer à bachoter.


J’avais pas mal de choses à rédiger ici… mais je n’en est plus le temps et la volonté, nous y reviendront une prochaine fois très certainement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s