Le passage (fou) de Barack Obama chez Jimmy Fallon

Le Mot de Mustapha Menier: La seconde partie de la carrière de mister Obama débute avant même la fin de la première… une star holywoodienne avec un potentiel de propagande jamais atteinte jusqu’à présent! blockbuster sur blockbuster je vous promet. Cela fait déjà un ptit moment que je l’avait deviné, comment continuer à rentabilisé un tel talent… aujourd’hui vous pouvez vous en convaincre, demain vous aurez le cul posé devant votre full HD ébahit, bêta béat… bienvenue avec moi, votre administrateur dévoué dans le futur.


par 

Alors que son mandat touche à sa fin, Barack Obama est venu faire le show chez Jimmy Fallon, en “jammant” son discours sur la musique bien groovy de The Roots.

Entre les Mean Tweets de Jimmy Kimmel ou les déclarations interposées avec sa femme pour la Saint Valentin chez Ellen DeGeneres, le Président américain est habitué des plateaux télés, et plus encore des talk shows. Un sacré outil de communication, qui permet, en plus de donner une image franchement sympathique, de délivrer son message à des millions de personnes accrochés devant leur petit écran.

Il était déjà passé chez Jimmy Fallon en 2012 pour Slow Jam The News, comprendre énoncer lentement une news (ici, plutôt un mini discours) sur un jam groovy des The Roots, avec l’intervention de Fallon ponctuant par ci par là de “Ooooooooh Yeah” et de petites vocalises.

Ce jeudi 9 juin au soir, il a reproduit l’exercice, en plus poussé et bien plus drôle, mais surtout “fou” en termes de communication politique.

Six minutes durant, le futur retraité déroule son bilan sur fond de soul, mettant en exergue toutes les changements opérés depuis huit ans, que ce soit sur le plan de l’environnement, sur l’Obamacare ou sur la question de l’emploi.

Les protagonistes en profitent pour faire des blagues, souvent sexuelles, mais aussi des références à son soutien pour Hillary Clinton, à sa future retraite à Hawaii ou même sur Donald Trump. Les musiciens et Fallon en font des caisses, parfois trop. Le président, lui, joue le jeu jusqu’au bout. Avant de “double drop the mic“. Une belle campagne marketing offerte sur un plateau nommée Tonight Show, sans personne pour pouvoir remettre en cause son bilan politique. Oui, Jimmy Fallon est pro-Obama, et il le fait savoir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s