Pour le scénariste d’Idiocracy, la prophétie du film s’est réalisée

Le Mot de Mustapha Menier: Je ne tarie pas d’éloge à propos de ce film et le conseil régulièrement! enfin, qu’en l’occasion se présente… et en effet il était évident que la date annoncé dans le film 2505 était pour le moins « optimiste » cela n’enlève rien à sa qualité, mais elle sème un trouble évident au tout début! serait ce donc un vulgaire film de science fiction complément déjanté? finalement non…

est-ce devenu un documentaire au regard de l’actualité américaine, je vous laisse seul juge! si néanmoins vous demeurez indécis attendez donc la fin des élections clowneries… quant à moi je ne leur porte pas suffisamment d’intérêt pour avoir un avis objectif.

Encore un mot, mustapha menier s’inspire librement dans sa dialectique ainsi que dans son comportement du rôle du président, d’ailleurs il écoute toujours du rap et pas le plus joli vous l’aurez compris… de la merde? oui! mais même la merde à son utilité dans ce monde en décomposition.


 

par 
 Le film culte de 2006 serait devenu un “documentaire” selon son scénariste.

Idiocracy3.png

2006. les États-Unis n’ont pas encore élu Barack Obama, George Bush est encore au pouvoir, Kanye West n’a pas encore humilié Taylor Swift aux MTV Music Video Awards et Nicolas Sarkozy n’est pas encore président de la République française. Cette année là, le 3 septembre, un film sort dans les salles américaines. Il s’appelle Idiocracy, a été réalisé par Mike Judge, et va devenir culte dans les années qui vont suivre sa diffusion.

L’histoire ? Celle d’un pays, les États-Unis, confronté à une baisse extrême des capacités intellectuelles de ses habitants, qu’ils soient employés dans une clinique ou aux plus hautes fonctions du gouvernement. La société américaine est ainsi dépeinte à travers le regard d’un Américain “moyen”, Joe, qui débarque en 2505 après avoir été oublié dans un programme d’hibernation.

Quand il débarque dans un monde où on ne s’occupe plus des ordures ménagères et où l’on regarde une émission intitulée Ow! My Balls!, Joe se rend compte qu’il est désormais… l’homme le plus intelligent du pays.

Dix ans après sa sortie, et après avoir été adoubé par le New York Times, son scénariste, Etan Cohen, a laissé un petit message sur Twitter, laissant entendre que la prophétie s’est réalisée :

“Je n’avais jamais prévu qu’Idiocracy deviendrait un documentaire”.

Dans une interview accordée au site The Hill, Etan Cohen précise :

Les gens m’envoient des mails et des tweets qui disent tous : “Hey, t’as réussi prédire ces choses !”. Donc c’est cool. Mais pas toujours parce que j’ai toujours voulu que le monde devienne un meilleur endroit”.

Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s