François Asselineau (UPR) – Un homme en colère

Afficher l'image d'origineL’heure est grave et cela dans tous les domaines ou presque, le ton du président de l’UPR l’est aussi.

Un ton inhabituel et d’une violence sémantique vis à vis du gouvernement et des institutions supranationales probablement jamais atteinte par un candidat en campagne.

Des attentats de « vendredi 13 » en passant par la modification de la constitution et le scandale du non report des élections tout en interdisant les réunions publiques, c’est autant le citoyen que le candidat qui va taper du poing sur la table de la plus belle manière qui soit puisque toujours avec la même rigueurs et la même constance dans l’argumentaire, constance argumentaire qui le caractérise depuis son entrée sur la scène politique.

L’expression « stratégie de la tension » au sujet des attentats, le mot « traitres » pour qualifier les membres du gouvernement vont entre autres être utilisés.

On est pas encore au niveau d’un Larry Mc Donald mais tous les espoirs sont permis… Et puis avec Monsieur Asselineau aucun risque de voir son Jet abattu par un MIG Russe comme ce fut le cas pour Mc Donald.

Posté par Stef2892 pour les moutons enragés
Publicités

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s