Mysa – La vérité en face

A la demande de mon aimable audimat voici un Rap

La vérité en face

[Couplet 1]
Comment t’expliquer ? Le buzz moi j’en ai rien à foutre
J’suis qu’un mortel avec une balle dans l’cortex
Ouais la vie est dure, ça y est, t’as pris ta gifle ?
T’as dix années de retard, va prendre tes vitamines
Cousin, j’ai commencé le rap à ses balbutiements
T’étais où quand j’crevais sur une dalle de ciment ?
Mysa est correct avec tout le monde
J’ai du respect pour les hommes qui résonnent
Pas pour les fiotes qui désolent
La race humaine est plein d’haine, va falloir assumer
Si tu m’as boycotté, prends mes punchlines et mes points de côté
Les meilleurs plans ont les a tous tapé
Les vrais reconnaissent les vrais
Bien avant Rap 2K ou Booska-p
J’ai grandi avec des parias, des bannis
J’ai vite compris que même avec des fafs, t’es pas libre
J’connais les hommes et leurs défauts, on est la race des vulnérables
Ton meilleur pote veut draguer ta femme à tes funérailles
Ouais c’est une époque sombre, frangin c’est le boxon
J’peux plus rapper sur d’autres sons
Vous m’avez aigri, j’suis llé-gri, t’as pas entendus mes cris ?
Zarma t’as la rage de mes écrits
Tu rappe pour les bébés, t’es la Karen Cheryl du rap
T’aurais pû signer chez Disney un deal durable
Ok j’suis venu, j’ai vu, j’ai vécu
Certains pour leur pécule ont posé dans un clip un peu dévêtu

[Refrain]
Ils voudront pas voir la vérité en face
Loin des soirées, j’suis pas un d’ces VIP en phase
Fréro, oublie tes idoles, leur rêve, leur passion
La vie peut être courte
Concentre-toi sur la vie et ses règles

Ils veulent pas voir la vérité en face
Près des soirées, ils veulent que j’sois un VIP en phase
Avec leurs idoles, leurs rêves, leur passion
Mais La vie est courte
J’dois m’concentrer sur la vie et ses règles

[Couplet 2]
J’suis dans un monde de fous, les gens hlel peu les découvrent
Peu les écoutent où Clara Morgane fait des couv’
De magazines télés que nos parents achètent à la caisse
Tu veux des rimes qui provoquent ?
Regarde, le Chaytan acquiesce
Bientôt la guerre et j’veux pas rapper sous les décombres
Après ce texte, commencer le décompte
J’ai vu tous ces rappeurs en vitrine, sur magazine
On s’croirait à Amsterdam, arrache tes posters d’âne
P’tit frère ces mecs achètent des automobiles grâce à tes économies
Et aux sonneries qu’tu charges dans ton mobile
J’préfère un mec qui vend d’la chnouf et qui la ferme
Plutôt qu’un mec qui vend rien, et qui t’incite aux affaires sales
Tous ces connards chez Universal
Se foutent de ta condition
Ne veulent que ta soumission
Et ça critique la variété
C’est l’hôpital qui s’fout d’la charité
T’es pire que Johnny Hallyday, remets ton Marithé
Si tu réponds, c’est qu’tu t’es senti visé
C’est à cause de vendus comme toi qu’on vit en clan divisés
Tu le sais, si il y avait pas autant de traitres, on n’aurait pas si peu d’amis
C’est ça le monde que tu veux pour ta gamine ?
T’es qu’un acteur d’un grand film diabolique
Ouais t’es une symbolique de liberté abolie
Tu nous as stigmatisé, tu nous as sali
On t’attend au tournant toi et les politiques, Les PDG, les Halaîmis

[Refrain]

[Couplet 3]
Moi j’ai le rap qui dérange, pas fait pour le déhanchement
La pesanteur a frappé mon disque dès le lancement
Voué à la défaite
J’viens vous séquestrer dans la salle des fêtes
En cassant vos soirées, car j’suis la voix des faibles
J’ai fait du rap de loup, du rap de soldat
J’me suis imposé de force comme un réseau moldave
Fait pas style quand tu m’croises, que t’as pas écouté
T’as voulu arrêter le rap tellement t’étais dégouté
Si tu boycottes les indépendants
C’est la liberté d’expression qui meurt
En formatant les auditeurs
Toi et ton magazine de loosers
Le jour où j’prends une page de pub
C’est qu’j’suis une race de putes
Qui me connait peut témoigner de mon authenticité
Dans la rue comme dans l’industrie, j’ai jamais été dans la mendicité
Rien à foutre de ta planète rap
Car bientôt sur la planète terre la vérité apparaitra
Je changerai pas, car pendant que j’écris ce texte
Des gens de vertu meurent dans la tristesse
Et tout est politique, voilà pourquoi ton rap de droite
Donne du crédit aux libéraux, aux nazis
Quand tu t’es pris pour Onassis
Tu les as fait monter au fascisme
Pour une vie un peu facile
Voilà à quoi on assiste
On fait tous des erreurs aussi larges ou minimes soient elles
Mais t’avais le choix, t’avais pas le fusil sur la tête
Ils veulent nous crunker, nous assommer au dirty
Le rap rend fou, tu peux en crever comme Ol’Dirty
On a des vies de chiens, viens dans nos halls meurtris
On s’efforce de relever la tête ou on meurt triste
Ces paroles m’ont grillé à l’école, m’ont grillé au taf
M’ont grillé dans l’rap, mon cri : reste qu’à prier!
Avance avec le RG sur les reins
Le genre de bonhomme qui t’éreinte, que t’esquiveras jamais en R1

[Refrain]

[Outro]
Ca fait trop longtemps qu’ça dure
Ca fait trop longtemps qu’j’sature
Frangin j’suis franc, bientôt la guerre, bientôt l’drame
Et tu crois qu’j’suis venu dans le rap pour festoyer ?
C’est le moment d’voir la vérité en face
Doué d’orgeuil t’as envie d’séduire, mais tout est éphémère
Aujourd’hui t’es top demain t’es flop
Aujourd’hui tu vis demain t’es mort
J’te le dis en face, 2007, le rap c’est d’la merde
Donc fini la rigolade
On fait ça au feeling
J’veux pas qu’tu m’kiffe
J’ai juste des choses à dire
A l’heure ou l’industrie veut nous décerveler
Les programmateurs, les DA, les magazines, les MC faites c’que vous voulez
Mais ne le faite au détriment de ceux qui ont vraiment l’envie de se battre
Le rap c’est notre seul moyen de propagande, c’est notre seul journal
Nourrir ses gosses avec l’argent de cette industrie sale
C’est comme nourrir ses gosses avec l’argent d’la came
Même pire si t’incites du monde à faire n’importe quoi
Et encore pire si t’incites des gosses, et si tu les arnaques
On a grandi, on avance, on évolue, on est mieux qu’hier et moins bien qu’demain, inchallah
On va se faire entendre ok ?
On est personne, on n’est pas des sauveurs, mais on n’est pas des suiveurs non plus
On a qu’un seul exemple et qu’un seul Dieu
Arrache tes posters si devant eux tu te prosterne
Oublie t’es statuts si à cause d’eux tu te prostitue
C’est le retour de la prose qui tue
J’suis venu me battre, et j’ai pas envie de danser
Si tu savais pas, alors maintenant tu sais
On est mieux qu’certains et moins con qu’d’autres
Ptetre pareil que toi
On ne divise pas, l’important c’est de rassembler
Et de pas se voiler la face
On a plus qu’a regardé la réalité en face
On change plus, on a la rage, et c’est non négociable
Sincèrement
M.Y.S.A

Publicités

9 réflexions sur “Mysa – La vérité en face

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s