Milles et une vies – Lino

Lundi 27 Novembre 2017, mais comment suis-je passer à coté ?! Ok Keny … 

Published on Apr 17, 2017


« L’excellence du Rap »

 

Vendredi 1 décembre 2017 sous les flocons : Le rap est ancien, bcp de chose ont/sont en progrès, il faut savoir le reconnaître, c’est vrai! patience, nos cicatrices nous ont rendu, impulsif, respirons… ceci est une précision murement reflechit aboutit, à l’attention de mes lecteurs qui comme moi apprécie la neige.

Du putain d’bateau aux tranchées
Des HLM aux cellules

J’ai trop dansé, gobé la pillule
Entassé les merdes, couleur ébène, gueule cassée
Les peines se chantent, musique accouchée dans la douleur
Haché, mes mots stressent comme des bruits d’chaînes
Mon héritage vient parler au peuple
Comme Bob et Rita, Marley
Au peuple le pouvoir comme dit l’slogan

J’veux pas mourir ptit détail de l’histoire dans un monde trop grand
J’suis arrivé enchaîné
J’me suis tapé pour être libre
Traîné des nazis, mais qui en parle dans les livres ?
La zik tourne comme la roue, on m’a troué la peau
Ma vie pour un drapeau bleu blanc rouge
Elle tient mon destin dans sa paume
La chienne !
Et j’suis mort ce putain d’jour d’octobre noyé dans la Seine
J’ai mis du temps à l’comprendre

Où pousse la mauvaise graine
On coupe la tête pour soigner la migraine
Condamné sans verdict dans une prison sans toiture
La misère, ça donne raison pour cramer des voitures
Les sirènes, les cocktails, le sang, ça laisse des marques
Ça change rien avec ou sans Harry Roselmack
La France black, blanc, beur
S’arrête aux limites du stade
J’aurais jamais parié sur la paix si j’étais un flambeur
J’veux l’rapper, péter l’thermostat, réveiller les squales
J’rêvais d’paradis, trop tard, j’suis mort brûlé dans un squat

J’suis pas venu m’plaindre
Vu du bled, j’ai d’la chance
Aides sociales, quelques bavures, une crèche à Cachan
Trop lucide, j’vois à travers leurs fumigènes
On parle d’indemniser les tirailleurs
Juste après Indigènes
Futur écrit au pistolet mitrailleur
Y’a pas si longtemps, ça parlait d’bruit et d’mauvaise hygiène
Quand les p’tits jeunes ont plus d’repères
Ils r’tournent la ville
L’Etat détourne le regard
Ça donne le 21 avril 2002
La vie c’est ça
Mon avis c’est le mien
Le CSA nous charcute
J’ai toujours l’mic dans la main
J’ai pas quitté ma rage donc j’suis pas acquitté
Et c’putain d’jour d’octobre
J’suis mort électrocuté

Eh ecoute !
La drogue m’a soufflé des rimes
M’en a pris la moitié
Souvent mes couplets dépriment
Comme les murs du quartier
société a les crimes qu’elle mérite, pour ceux qui kiffent
Le temps des colonies et parle de rôle positif
J’ai mon doigt dressé
Et 2-3 vers sanglants
Blessé, le coq peut plus faire semblant
Dresser les barricades dans les blocs
Comme dans les coeurs
L’époque saigne et le Diable ricane c’est dans les coeurs
J’te passe les karchers, Blabla
Les gosses par terre, à plat ventre
Mains sur la nuque, l’espoir part en charter
Les degrés grimpent, tricard dans l’pédigrée
Pas de grands écarts entre ici et l’bled
J’suis pas intégré
J’suis incrusté dans l’sol
Gosse de l’hexagone, boosté par la rage que seul le vice console
Que l’cannabis consomme
Augmente la fréquence, fais une pause, et juge la cause avant les conséquences

J’ai traversé l’époque avec un couteau dans l’dos
Les blocs nous cachent l’horizon
J’y vois plus clair, j’arrache le bandeau
La rage, ma prison, ma cage
La coke dans un landau
D’l’espoir, tourne la page, brûle le livre et réécris l’histoire
Un coeur de clando
Avec une carte de résident
Mon texte allège ton fardeau
Un coups d’feu, une lettre au président
Danse pas près du gouffre, si t’as peur du vide
J’blogue comme je souffre
J’ai mille et une vies

Publicités

Une réflexion sur “Milles et une vies – Lino

Laisser un commentaire ou faites un don, c'est au choix!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s